« W. Afate », l’imprimante 3D afro-écolo made in Togo

Afate Gnikou inventeur de la wafate

Afate Gnikou inventeur de la wafate

Propulsé par l’incubateur Woélab, un jeune togolais a lancé la fabrication d’une imprimante 3D low-cost totalement constituée de déchets technologiques qui inondent l’Afrique depuis plusieurs années. Son but : mettre l’innovation à la portée de tous tout en valorisant les e-déchets.

 chaque année, des tonnes de déchets électroniques échouent en Afrique

Qui a dit que l’Afrique resterait en marge de la révolution technologique ? C’était sans compter sur la vitalité et le dynamisme du continent mais aussi sa formidable capacité à se réinventer chaque jour. Dans une Afrique régulièrement qualifiée de « dépotoir » électronique pour les pays riches, un jeune togolais, Kodjo Afate Gnikou, a pris le pari de valoriser ces e-déchets en élaborant… une imprimante 3D. Ce géographe de formation a conçu un petit bijou de technologie, première imprimante au monde entièrement constituée de déchets électroniques recyclés. La W. Afate, «W» pour WoéLab, et «Afate» du nom de son concepteur, se veut écologique mais aussi et surtout à la portée de tous. Elle est facile à reproduire, 100% issue de matériaux disponibles partout, en somme, « l’imprimante 3D du pauvre, écologique et démocratique, made in Africa », comme le définit son inventeur.

Chaque année, des tonnes de déchets électroniques échouent en Afrique

Woelab, la « sillicon Valley » à la togolaise

maker space au Togo - wafate imprimante 3D

C’est au sein du premier Fablab togolais (un lieu qui met à disposition des entrepreneurs ou futurs entrepreneurs les ressources logistiques et humaines nécessaires à la réalisation d’un projet) qu’Afate a pu développer son invention. La Woelab est un organe incubateur de technologie, un « espace d’innovation partagée où s’élabore au quotidien de nouvelles approches de la collaboration productive vertueuse en contexte africain, suivant le cahier des charges #LowHighTech » (source : woelabo.com). Cette « petite république numérique », comme la définissent ses membres, a travaillé sur le projet de la W. Afate pour démocratiser la technologie d’impression 3D en Afrique. Le fablab a réussi à lever plus de 4000 euros de fonds via la plateforme de crowdfunding Ulule, pour mener à bien le projet. « C’est un travail collaboratif », confie un des 20 jeunes que compte la communauté Woélab. « La W.Afate est un des tout premiers symboles africains du mouvement contemporain des commons qui est entrain de se développer à travers le monde et qui trouve un écho dans nos traditions africaines ».

Élue « Meilleure Innovation » à la première édition du African Innovation Summit au Cap Vert, la W. Afate a obtenu le 1er prix de l’innovation technologique en juillet dernier à Barcelone devant 36 autres finalistes. L’imprimante made in Africa a également été primée au NASA Space App Challenge. De quoi garder la tête dans les étoiles.

jouet "imprimé" à partir de la wafate

jouet « imprimé » à partir de la wafate

Vous pouvez suivre l’avancement du projet et de l’équipe du Woelab via:

Marie Hélène SYLVA

#TheAfronomist

Articles similaires
  • Afrique noire, Barack OBAMA, démocratie et « régénération... Ce texte est une version adaptée de la chronique publiée par l’auteur dans le magazine panafricain « MATALANA Le Temps de l’Afrique » en novembre 2016. Bouclée le 1er novembre 2016, cette chronique fait (heureusement !) l’économie de l’incertitude liée au coup de théâtre opéré par le patron du FBI avec l’affaire des e-mails d’Hillary Clinton, juste avant [...]
  • Afrique : Les bidonvilles, terreau d’inventivité La question des bidonvilles africains donne souvent lieu à des interprétations misérabilistes voire catastrophistes. Les experts, les ONG, les statisticiens… Ils sont nombreux à tirer la sonnette d’alarme sur l’urbanisation galopante qui handicaperait l’avenir de l’Afrique. Le développement des villes africaines serait trop rapide et les infrastructures les plus basiques (accès à l’eau ou à [...]
  • Gist Tech-i 2015 – USA : Un sénégalais demi-finalis... Moctar Cissé, concepteur de l’application web « Jotaliko », a décroché sa place en demi-finale de l’édition 2015 du concours international GIST Tech-I, organisé par le Département d’État américain. Débuté il y’a 4 ans, le Global Innovation Through Science and Technology (Gist Tech-i) est une compétition annuelle qui vise à promouvoir l’entrepreneuriat dans le secteur des TIC [...]
  • Mode Homme : 6 tenues afro chic pour accueillir l’é... Les beaux jours arrivent et les projets de vacances prennent forme dans les agendas. Les terrasses et les barbecues nous font de l’œil. Alors messieurs, rangez vos manteaux et vos vêtements gris. Voici une sélection de tenues pour accueillir les beaux jours en toute élégance. Click To Tweet Voici une sélection de tenues pour accueillir [...]
  • Ces voitures 100% africaines à l’assaut du marché local Longtemps considérée comme terre d’exportation par les constructeurs automobiles, l’Afrique a bien l’intention de peser sur le marché local à fort potentiel. Le continent compte aujourd’hui quelques modèles de voitures 100% développées sur place et déjà en vente. Une tendance qui démarre, néanmoins, en douceur. Alors que les pays développés se rapprocheront de leur niveau [...]

2 Commentaires

  1. 13 février 2015    

    Ca c’est de très bonnes nouvelles pour notre continent ♥♥♥

    • 13 février 2015    

      eh oui ! Outre Boko haram, Ebola et tout ça, il y a des choses positives qui se passent en Afrique! Les jeunes sont incroyablement créatifs et ambitieux <3 <3 <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Où sortir ce mois-ci

septembre

Pas encore d'événement

Qui suis-je

1Je suis une journaliste optimiste mais réaliste, une fille normale qui rêve d'une vie normale dans un monde pas si normal!! Ma vision de l'Afrique tranche avec le regard excessivement sombre que montrent les médias internationaux et je veux le faire savoir. Sénégalaise d’origine, strasbourgeoise et parisienne de cœur, globe-trotter dans l'âme, j’ai la phobie des esprits étriqués et des espaces limités. Je suis une afronomiste.

Mes gazouillis

L’optimisme, ça se like…

Newsletter

Envie de contenus exclusifs ? Abonnez-vous à la newsletter pour ne rien rater des infos optimistes et objectives sur l'Afrique.