Umuntu ngumuntu ngabantu

philosophie africaine

Umuntu ngumuntu ngabantu

« Umuntu ngumuntu ngabantu » (je suis ce que je suis grâce à ce que nous sommes tous) ou plus communément, « Ubuntu » est une philosophie humaniste originaire d’Afrique subsaharienne.

Cette vision africaine du monde basée sur l’altérité, préconise la conscience de sa propre humanité à travers la reconnaissance de celle de chaque individu. L’Ubuntu protège l’individualité, ses particularités, son historicité, sans nier celles des Autres. Notre identité dépend des obligations morales envers les autres, celles-ci définissant non seulement les limites de nos propres droits, mais aussi la sphère privée à laquelle chacun de nous a droit en tant que partie intégrante de l’Humanité. « Je suis ce que je suis grâce à ce que nous sommes » revient aussi à dire « mon humanité est liée à la tienne ». Chaque être humain est important car il est lié aux autres êtres humains. Il est humilié quand les autres le sont, opprimé quand les autres le sont, heureux quand les autres le sont. Un préjudice n’est pas seulement subi par la victime, mais par la société toute entière. 


Dans ce contexte, l’individu n’est pas abandonné à lui-même. Dans un monde de plus en plus individualiste, voire égoïste, la perspective offerte par la philosophie Ubuntu consiste en une reconnaissance simultanée de l’être par l’autre. En culture Xhosa sud-africaine, « Umuntu ngumuntu ngamuntu » veut dire qu’on est un être humain grâce à sa connexion avec les autres, que l’univers de chacun est lié à ceux des autres, que nous vivons ensemble et sommes connectés.

Cette manière de penser dépasse d’ailleurs les frontières africaines. L’anglais John Donne disait au 17ème siècle « La mort de tout homme me diminue parce que je suis membre du genre humain. Aussi n’envoie jamais demander pour qui sonne le glas : il sonne pour toi ».

Le prix Nobel sud-africain Desmond Tutu expliquait la conception Ubuntu en ces termes :

« Quelqu’un d’ubuntu est ouvert et disponible pour les autres, dévoué aux autres, ne se sent pas menacé parce que les autres sont capables et bons car il ou elle possède sa propre estime de soi — qui vient de la connaissance qu’il ou elle a d’appartenir à quelque chose de plus grand — et qu’il ou elle est diminué quand les autres sont diminués ou humiliés, quand les autres sont torturés ou opprimés. »

— Desmond Tutu

L’Ubuntu a inspiré la Nation arc en ciel à la fin de l’Apartheid dans sa démarche de transition démocratique après plusieurs années d’oppression et de lutte. Nelson Mandela, n’occultant pas l’humanité des ses propres oppresseurs, s’en est inspiré pour instaurer la paix dans son pays. Le brillant écrivain philosophe franco-burundais, Nestor Bidadanure auteur du livre « N’éteignez pas la lumière« , témoigne de l’esprit ubuntu de Mandela : « Par son exemple, Mandela nous rappelle qu’un véritable combattant de la liberté ne doit jamais oublier que sa mission ultime est la libération de l’opprimé aussi bien que de l’oppresseur et qu’il doit savoir vaincre sans humilier. » L’autre, celui-là même qui nous fait du mal, est lui aussi un être humain qui souffre, peut-être, et ne sait comment gérer sa propre souffrance. La seule solution pour obtenir la paix est de proposer à son oppresseur, une porte de sortie dans la dignité. Il faut comprendre sa souffrance et les raisons qui le poussent à adopter un comportement agressif. L’Ubuntu est une formidable leçon de vivre-ensemble, d’amour, de partage, d’humanité et de grande compassion.

#TheAfronomist

Pour aller plus loin :

Wikipédia

http://cervieres.com/2015/02/13/umuntu-ngumuntu-ngabantu/

Articles similaires
  • Faut-il avoir peur des migrants On pourra m’accuser de militantisme, d’angélisme ou même de féminisme, mais theafronomist n’attend pas le 8 mars pour donner la parole aux femmes qui se battent et militent pour plus d’égalité dans le monde. L’engagement féminin ne s’arrête pas au féminisme. Les femmes ne luttent pas seulement pour leurs droits mais vont bien au delà [...]
  • Sénégal : Doudou N’diaye Rose, le grand percussionniste e... L’un des plus grands musiciens africains du 20ème siècle, celui que l’on surnomme « le mathématicien des rythmes » ou encore « le grand maître des tambours » s’est éteint ce mercredi 19 août 2015, laissant un grand vide dans le monde de la culture sénégalaise. Comment parler de culture sénégalaise sans le citer ? Il a été témoin, mais [...]
  • La Mode, cette arme de Soft Power africain Après s’être longtemps contenté d’un mimétisme systématique du modèle occidental, la mode africaine se tourne vers ses racines pour en réinventer les codes. Stylistes, blogueurs, jeunes créateurs ou simples consommateurs, les africains exportent un autre visage de leur continent qui séduit par sa diversité et sa créativité. Les tissus africains se font une place sur [...]
  • A Paris, Alphadi annonce un FIMA « plus gros, ... Le Festival International de la Mode en Afrique (FIMA) 2015 se tiendra du 25 au 29 novembre à Niamey au Niger. Pour en faire l’annonce, le célèbre styliste nigérien et Président fondateur du Festival, Alphadi, a tenu une conférence de presse jeudi 18 juin à la Maison de l’UNESCO dans le 7ème arrondissement de Paris. Malgré [...]
  • Mode Homme : 6 tenues afro chic pour accueillir l’é... Les beaux jours arrivent et les projets de vacances prennent forme dans les agendas. Les terrasses et les barbecues nous font de l’œil. Alors messieurs, rangez vos manteaux et vos vêtements gris. Voici une sélection de tenues pour accueillir les beaux jours en toute élégance. Click To Tweet Voici une sélection de tenues pour accueillir [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Où sortir ce mois-ci

septembre

Pas encore d'événement

Qui suis-je

1Je suis une journaliste optimiste mais réaliste, une fille normale qui rêve d'une vie normale dans un monde pas si normal!! Ma vision de l'Afrique tranche avec le regard excessivement sombre que montrent les médias internationaux et je veux le faire savoir. Sénégalaise d’origine, strasbourgeoise et parisienne de cœur, globe-trotter dans l'âme, j’ai la phobie des esprits étriqués et des espaces limités. Je suis une afronomiste.

Mes gazouillis

L’optimisme, ça se like…

Newsletter

Envie de contenus exclusifs ? Abonnez-vous à la newsletter pour ne rien rater des infos optimistes et objectives sur l'Afrique.