Nigeria : Et si on (re)dévaluait ?

le naira monnaie nigériane

Naira nigérian – crédit photo koaci.com

Confronté à la baisse des prix du pétrole, le Nigeria, premier pays africain producteur d’or noir, risque, selon Standard and Poor’s, de dévaluer sa monnaie, le naira, une troisième fois en un an. La Banque Centrale nigériane s’oppose à une nouvelle dépréciation, craignant les impacts négatifs sur l’économie du pays, mais, pour certains économistes, ce scénario n’est pas une fatalité. Comment l’économie nigériane pourrait-elle survivre à une autre dévaluation supplémentaire du naira ? Puissance agricole, puissance pétrolière, puissance démographique et puissance culturelle, le Nigeria, qui joue un rôle d’importance en Afrique, aura t-elle les ressources politiques nécessaires pour saisir une grande opportunité historique d’amorcer un nouvel ordre monétaire international ?

Mon article complet à lire sur Mondafrique.com

Articles similaires
  • LE FRANC CFA MOURRA : MAIS, COMMENT ET QUAND À la veille de la conférence semestrielle des Ministres des finances de la zone franc qui se tient à Yaoundé  le 9 avril 2016, le contexte actuel de crise internationale va, à l’évidence, marquer les débats et les résolutions de cette instance. Mais par dessus tout, la question des règles de gestion de la zone [...]
  • AFRIQUE 2016 : Souveraineté et questions de Politique Éco... Contribution de l’économiste Noel M. Ndoba Ce texte est une version adaptée de la chronique « La mondialisation et ‘Nous’ » publiée dans le magazine panafricain Matalana dans le numéro de janvier 2016. Lire la 1ère partie ici « En 2016, la monnaie chinoise, le yuan sera davantage présente en Afrique » – Noel M. Ndoba Click To Tweet [...]
  • AFRIQUE 2016 : Souveraineté et questions de Politique Éco... Contribution de l’économiste Noel M. Ndoba Ce texte est une version adaptée de la chronique « La mondialisation et ‘Nous’ » publiée dans le magazine panafricain Matalana dans le numéro de janvier 2016. AFRIQUE 2016 : LA « SOUVERAINETE » ET DEUX NOUVEAUX PROBLÈMES COMMUNS DE LA POLITIQUE ECONOMIQUE De tous les problèmes prévisibles auxquels les pays africains devront faire [...]
  • Infrastructures : L’Afrique se « raccorde » Les besoins en investissement de l’Afrique subsaharienne dans les infrastructures sont considérables, que ce soit en réseaux, en énergie, ou dans le domaine des transports. Signe d’évolution notable, les investisseurs étrangers s’impliquent en force dans les travaux publics et les transports pour transformer radicalement l’Afrique dans un secteur en panne d’investissement depuis longtemps. 100 milliards [...]
  • Le Yuan, 2eme monnaie officielle angolaise Le deuxième pays producteur de pétrole en Afrique a adopté, la semaine dernière, la monnaie chinoise comme deuxième devise officielle après le Kwanza. Un moyen de renforcer les échanges commerciaux entre la Chine et l’Angola mais aussi de réduire la dépendance de ces deux marchés au dollar américain. Après le Nigéria, le Ghana ou encore [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Où sortir ce mois-ci

novembre

Pas encore d'événement

Qui suis-je

1Je suis une journaliste optimiste mais réaliste, une fille normale qui rêve d'une vie normale dans un monde pas si normal!! Ma vision de l'Afrique tranche avec le regard excessivement sombre que montrent les médias internationaux et je veux le faire savoir. Sénégalaise d’origine, strasbourgeoise et parisienne de cœur, globe-trotter dans l'âme, j’ai la phobie des esprits étriqués et des espaces limités. Je suis une afronomiste.

Mes gazouillis

L’optimisme, ça se like…

Newsletter

Envie de contenus exclusifs ? Abonnez-vous à la newsletter pour ne rien rater des infos optimistes et objectives sur l'Afrique.