Le Festival Baia das Gatas, Woodstock à l’africaine

Festival de Baia Das GatasVous connaissez le Funana ? Le Batuko ? La Catchupa alors ! Non ? Mais le Kuduro vous connaissez pour sûr. Et bien, détrompez-vous ! Si vous pensez à Jessy Matador ou encore aux pas sagement exécutés sur les pistes de danse occidentales, vous avez tout faux. Né dans les ghettos de Luanda en Angola, le Kuduro est une danse frénétique, rapide et saccadée. Une danse effectuée sur un son brut qui cartonne dans les milieux urbains africains, notamment au Cap-Vert où elle côtoie les danses traditionnelles citées plus haut. Vous mélangez tout ça avec le soleil, la plage, de grands artistes comme Cesaria Evora, des milliers de jeunes, et vous avez la recette du Festival Baia Das Gatas, ce Woodstock africain à la notoriété grandissante.

« Soncente é um brazilim / São Vicente est un petit Brésil » –
Cesaria Evora

Baia Das Gatas (« Baie des requins-chats ») est un petit village fondé par des pêcheurs et situé sur l’île de Sao Vicente, à moins de 10 km de Mindelo, la capitale culturelle du Cap-Vert. La Baie des requins-chats bénéficie aujourd’hui d’une renommée internationale notamment grâce au Festival se déroulant chaque année, un week-end de pleine lune au mois d’août.

Chanteuse au festival de Baia Das GatasCréé en 1984 par de jeunes artistes de Mindelo, le Festival de Baia Das Gatas voit défiler chaque année des milliers de spectateurs venus de tous horizons. Dans un pays qui compte un peu plus de 400.000 habitants répartis sur 9 îles, un tel chiffre témoigne de l’impact de la manifestation sur la vie de l’île. Pourtant, rien n’augurait un tel succès lorsque 3 jeunes, Vasco Martins, Dany Mariano et Voginha, impressionnés par la diffusion d’un documentaire sur Woodstock, imaginèrent un festival musical où tous les musiciens capverdiens pourraient s’exprimer. S’il a commencé de façon modeste, ce rendez-vous musical est devenu l’un des plus prisés d’Afrique occidentale pour la diversité des artistes reçus et l’ambiance festive qui y règne. Des spectateurs viennent du monde entier jusque sur la plage de Baia pour y faire la fête pendant trois jours au rythme des musiques de célébrités internationales comme Kassav, Ismaïla Lô, Tiken Jah Fakoly, Cesaria Evoria (qui est née sur l’île) et bien d’autres.

Une telle affluence engendre, pour l’occasion, une sorte de « ville éphémère » constituée de stands, de tentes de fortune, de baraques abritant des vendeurs de grogue, de poulet grillé ou encore de fejoiada, etc.

Aujourd’hui, le Festival a élargi ses horizons et propose, en plus de la musique, des courses de chevaux, des concours de danse, des sports nautiques et un concours pour l’élection de Miss Baia.

Et pour vous mettre dans l’ambiance et apprendre à danser le Batuko, un clip vidéo (rétro) de Gil Semedo, chanteur cap-verdien.

#TheAfronomist

#MoisDeLAfrique

Articles similaires
  • Sénégal : Doudou N’diaye Rose, le grand percussionniste e... L’un des plus grands musiciens africains du 20ème siècle, celui que l’on surnomme « le mathématicien des rythmes » ou encore « le grand maître des tambours » s’est éteint ce mercredi 19 août 2015, laissant un grand vide dans le monde de la culture sénégalaise. Comment parler de culture sénégalaise sans le citer ? Il a été témoin, mais [...]
  • La Mode, cette arme de Soft Power africain Après s’être longtemps contenté d’un mimétisme systématique du modèle occidental, la mode africaine se tourne vers ses racines pour en réinventer les codes. Stylistes, blogueurs, jeunes créateurs ou simples consommateurs, les africains exportent un autre visage de leur continent qui séduit par sa diversité et sa créativité. Les tissus africains se font une place sur [...]
  • A Paris, Alphadi annonce un FIMA « plus gros, ... Le Festival International de la Mode en Afrique (FIMA) 2015 se tiendra du 25 au 29 novembre à Niamey au Niger. Pour en faire l’annonce, le célèbre styliste nigérien et Président fondateur du Festival, Alphadi, a tenu une conférence de presse jeudi 18 juin à la Maison de l’UNESCO dans le 7ème arrondissement de Paris. Malgré [...]
  • Un vin sud-africain élu meilleur vin blanc du monde L’édition 2015 du prestigieux concours mondial de Bruxelles a désigné début mai le Chenin 2013, issu des vieilles de la région de Stellenbosch en Afrique du sud, comme étant le meilleur vin blanc du monde ! Une distinction qui met un coup de projecteur sur le 9ème producteur mondial de vin. Élégant et structuré, complexe, délicat, [...]
  • Mode Homme : 6 tenues afro chic pour accueillir l’é... Les beaux jours arrivent et les projets de vacances prennent forme dans les agendas. Les terrasses et les barbecues nous font de l’œil. Alors messieurs, rangez vos manteaux et vos vêtements gris. Voici une sélection de tenues pour accueillir les beaux jours en toute élégance. Click To Tweet Voici une sélection de tenues pour accueillir [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Où sortir ce mois-ci

septembre

Pas encore d'événement

Qui suis-je

1Je suis une journaliste optimiste mais réaliste, une fille normale qui rêve d'une vie normale dans un monde pas si normal!! Ma vision de l'Afrique tranche avec le regard excessivement sombre que montrent les médias internationaux et je veux le faire savoir. Sénégalaise d’origine, strasbourgeoise et parisienne de cœur, globe-trotter dans l'âme, j’ai la phobie des esprits étriqués et des espaces limités. Je suis une afronomiste.

Mes gazouillis

L’optimisme, ça se like…

Newsletter

Envie de contenus exclusifs ? Abonnez-vous à la newsletter pour ne rien rater des infos optimistes et objectives sur l'Afrique.