Ces voitures 100% africaines à l’assaut du marché local

Une usine d'assemblage à Nairobi

Une usine d’assemblage à Nairobi

Longtemps considérée comme terre d’exportation par les constructeurs automobiles, l’Afrique a bien l’intention de peser sur le marché local à fort potentiel. Le continent compte aujourd’hui quelques modèles de voitures 100% développées sur place et déjà en vente. Une tendance qui démarre, néanmoins, en douceur.

Alors que les pays développés se rapprocheront de leur niveau de saturation, les pays en développement connaîtront une croissance marquée de leur taux d’équipement automobile (Observatoire Cetelem 2015). Conscients du potentiel et des besoins du continent, des africains ont voulu (sensiblement) peser sur le marché en offrant des véhicules made in Africa, adaptés à l’Afrique et moins chers. Voici donc deux voitures 100% africaines qui n’ont rien à envier aux géants du secteur :

L’IVM (Nigéria) :

Modèle IVM-G5 de la marque Innoson

Modèle IVM-G5

Innoson Vehicle Manufacturing (IVM) est une société de construction appartenant à Innoson Group, fondé par l’homme d’affaires nigérian Innocent Chukwuma. « Nous sommes la première chaine de production de véhicules au Nigéria », a déclaré le patron d’Innoson. Soutenue par son gouvernement, qui a décidé de taxer lourdement les véhicules importés, la marque fabrique également des voitures de police ou encore des bus de transport urbain. Hormis le châssis et le moteur, importés du Japon, les véhicules IVM sont assemblés sur place à partir de matériaux locaux. Avec un chiffre d’affaire de près de 30 milliards de F CFA en 2014 et une production annuelle de 4000 véhicules, IVM a pour but de fournir des moyens de transport adaptés à l’environnement africain et à des prix abordables.

La Katanka (Ghana) :

Le SUV Katanka fabriqué au Ghana

Le SUV Katanka

Voiture entièrement conçue et fabriquée au Ghana, la Katanka est un SUV qui fonctionne avec un moteur électrique constituée de batteries rechargeables. Son concepteur, Dr Kwadwo Safo, fondateur et propriétaire du groupe Kantanka & compagnie, est décrit comme un génie, un inventeur et un philanthrope.

Des projets à suivre de près

La Turtle (Ghana) :

La Turtle voiture 100% récupMoins glamour que les modèles cités plus haut, cette voiture 100 % made in Ghana est fabriquée par des artisans locaux près de Kumasi, à partir de matériaux de récupération. Elle a été inaugurée en octobre 2013 par le roi Otumfuo Nana Osei Tutu II, et présentée en avril 2014 au festival des cultures électroniques à Pau (France) ainsi qu’à l’Autosalon de Rotterdam. Le projet a été initié par l’artiste Melle Smets et le sociologue Joost van Onna, deux Hollandais.

La Kiira EV Smack (Ouganda) – lancement en 2018 :

La Kiira EV Smack

La Kiira EV Smack

Entièrement conçue et développée en Ouganda par Kiira motors corporation (KMC), une compagnie créée par des étudiants, cette voiture est une hybride fonctionnant à la fois avec un moteur Diésel et un moteur électrique. Les concepteurs espèrent lever un investissement de 300 millions de dollars pour ouvrir une usine d’assemblage et démarrer une production en masse.

Vidéo : Reportage sur l’homme d’affaire nigérian Innocent Chukwuma.

 

TheAfronomist

#MoisDeLAfrique

Pour aller plus loin :

Automobile : L’Afrique au chevet du marché mondial (1/2)

Automobile : L’Afrique au chevet du marché mondial (2/2)

Envie de contenus exclusifs ? Abonnez-vous à la newsletter pour ne rien rater des infos optimistes et objectives sur l'Afrique.

Articles similaires
  • LE FRANC CFA MOURRA : MAIS, COMMENT ET QUAND À la veille de la conférence semestrielle des Ministres des finances de la zone franc qui se tient à Yaoundé  le 9 avril 2016, le contexte actuel de crise internationale va, à l’évidence, marquer les débats et les résolutions de cette instance. Mais par dessus tout, la question des règles de gestion de la zone [...]
  • Ouganda : Le premier bus solaire d’Afrique est en r... Le Président ougandais Yoweri Museveni a officiellement procédé au lancement, le 16 février dernier, de Kayoola, un prototype de bus à énergie solaire, le premier en Afrique. Avant, dans nos villages, nous utilisions déjà l’énergie solaire et le biogaz. – Yoweri Museveni Click To Tweet Nous vous parlions dans cet article de constructeurs automobiles africains [...]
  • AFRIQUE 2016 : Souveraineté et questions de Politique Éco... Contribution de l’économiste Noel M. Ndoba Ce texte est une version adaptée de la chronique « La mondialisation et ‘Nous’ » publiée dans le magazine panafricain Matalana dans le numéro de janvier 2016. Lire la 1ère partie ici « En 2016, la monnaie chinoise, le yuan sera davantage présente en Afrique » – Noel M. Ndoba Click To Tweet [...]
  • AFRIQUE 2016 : Souveraineté et questions de Politique Éco... Contribution de l’économiste Noel M. Ndoba Ce texte est une version adaptée de la chronique « La mondialisation et ‘Nous’ » publiée dans le magazine panafricain Matalana dans le numéro de janvier 2016. AFRIQUE 2016 : LA « SOUVERAINETE » ET DEUX NOUVEAUX PROBLÈMES COMMUNS DE LA POLITIQUE ECONOMIQUE De tous les problèmes prévisibles auxquels les pays africains devront faire [...]
  • Infrastructures : L’Afrique se « raccorde » Les besoins en investissement de l’Afrique subsaharienne dans les infrastructures sont considérables, que ce soit en réseaux, en énergie, ou dans le domaine des transports. Signe d’évolution notable, les investisseurs étrangers s’impliquent en force dans les travaux publics et les transports pour transformer radicalement l’Afrique dans un secteur en panne d’investissement depuis longtemps. 100 milliards [...]

18 Commentaires

  1. ARSENE ARSENE
    19 octobre 2017    

    bonjour ici docteur arsene pro en clwonage et relooking et responsable d’une equipe de design auto puissante dans la transformation et la méta fort .
    je contiens du fait que les africains ne voyent pas encorre les secerts des géants et du moment n’agissent pas à temps por gagner à temps , bien je propose mes services puissant qu’ils ont tant admirer et convoiter tenter d’en acheter bien vouloir me joindre via mon adresse arseneascor@yahoo.fr et je repond au (237) 693074780/693558718

    EXPERT CONSULTANT EN DESIGN AUTO ET RELOOKING DOC ARSENE

  2. Meinrad Meinrad
    1 mars 2017    

    bonjour je suis un jeune de 18 camerounais et passionné de design automobile,d ailleurs je réalise mes propres designs…pour moi,voir l’Afrique prendre son envol dans ce domaine est une fierté et, comme ceux qui ont initiés ces projets, j aimerai moi aussi participer au decollage de l’Afrique dans ce domaine..j espère pouvoir y travailler dans l’avenir

    • 13 mars 2017    

      Bravo Meinrad !! Il faut à l’Afrique des jeunes comme toi prêts à se battre pour l’avenir de ce beau continent. Je te souhaite bcp de réussite

  3. besse besse
    5 octobre 2016    

    salut, je suis ivoirienne et faire la promotion des voitures africaines serait un privilège et une fierté. je dirige une compagnie de vente de voiture et j’aimerai bien être en partenariat avec vus contacter moi

  4. Diègue NFOUANE MENIE Diègue NFOUANE MENIE
    10 août 2016    

    Bonjour à vous chers messieurs. Je suis ravi de vos actes. Et j’ai besoin d’informations tarifaires sur les automobiles ?
    Il est possible qu’on travaille sur marché dans d’autres pays en qualité de concessionnaires automobiles. Mais pour lors je veux acheter ivm 4×4 et ivm G5!!!!
    Merci d’avance et à bientôt j’espère.
    Diègue MENIER….

  5. Bervellearnaud Bervellearnaud
    28 juillet 2016    

    Bientôt je vais moi aussi faire ce que vous faites
    (Construire une voiture 100%africaine) en côte d’ivoire

    • philippe philippe
      17 juillet 2017    

      bjr Mr je suis antillais et aimerais bien représenter votre marque me faire cet honneur serait bien car Toyota est produite en Afrique et distribuer aux Antilles pour quoi pas votre marque

  6. BEKA BEKA
    28 janvier 2016    

    Il est grand temps de Taire les beaux discours et de passer á l’offensive commerciale de ces produits made in Africa pour les Africains. Je m’y engage avec toute ma volonté et ma foi en une Afrique qui gagne.

    • 29 janvier 2016    

      Amen ;) C’est en effet une belle initiative Beka. J’ai récemment rencontré Marieme Jamme, une des femmes d’affaires africaines les + influentes (selon Forbes) et elle me disait qu’il était temps pour les africains de s’engager envers l’Afrique. En réalité elle a parlé de « commitment » qui peut se traduire par « mariage ». Au delà donc de l’engagement on doit se dédier à l’Afrique car nous l’aimons et croyons en elle. Comme tu dis « Pour une Afrique qui gagne » !!!

  7. COCO COCO
    25 août 2015    

    merci de m’adresser le catalogue avec les prix en euros.

    • 25 août 2015    

      Hello Coco. Vous pouvez cliquer sur les mines dans l’article pour avoir plus de renseignements et les tarifs des voitures en question. Très bonne journée

  8. COCO COCO
    25 août 2015    

    La meilleure promotion en Guadeloupe serait que je circule dans une de ces voitures originales, uniques et certainement performantes, Je souhaite être la première ambassadrice de l’Afrique en Guadeloupe, d’autant que ma soeur est du Nigéria et du Gana de par son époux.

    • Richard Richard
      29 mai 2016    

      Petite faute, ce n’est pas « Gana » mais Ghana, sincères salutations.

      • 31 mai 2016    

        Lol, merci beaucoup Richard. Je corrige de suite :)

  9. Gilbert Gilbert
    23 mai 2015    

    Il se fait malheureusement que la promotion de ces innovations africaines ne touche pas les pays africains afin que des véhicules africains soient utilisés sur le vaste marché africain réparti sur tous les 54 pays du continent.

    • 23 mai 2015    

      Bonjour Gilbert et merci pour ton commentaire. Effectivement il faudrait que l’on réussisse à promouvoir des produits made in Africa comme ces voitures auprès des africains eux-mêmes. Le continent représente un marché considérable pour le secteur automobile. À nous d’en tirer profit :)

      • Richard Richard
        29 mai 2016    

        Je suis d’accord, consolider les techniques et évolutions techniques afin de devenir solide sur le marché africain nous permettrai d’évoluer sur les marchés internationaux extrêmement concurrentiels. La clé sur ce secteur est d’apporter un fort contenu technologique et être agile; il nous reste un long chemin à parcourir.

  10. 22 mai 2015    

    vraiment que des éloges pour le penseur et le créateur de cette compagnie bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Où sortir ce mois-ci

novembre

Pas encore d'événement

Qui suis-je

1Je suis une journaliste optimiste mais réaliste, une fille normale qui rêve d'une vie normale dans un monde pas si normal!! Ma vision de l'Afrique tranche avec le regard excessivement sombre que montrent les médias internationaux et je veux le faire savoir. Sénégalaise d’origine, strasbourgeoise et parisienne de cœur, globe-trotter dans l'âme, j’ai la phobie des esprits étriqués et des espaces limités. Je suis une afronomiste.

Mes gazouillis

L’optimisme, ça se like…

Newsletter

Envie de contenus exclusifs ? Abonnez-vous à la newsletter pour ne rien rater des infos optimistes et objectives sur l'Afrique.